À propos de l'OIM

taiwan

Fondée en 1951, l'OIM est la principale organisation intergouvernementale dans le domaine de la migration. Membre du système des Nations Unies depuis le 19 septembre 2016, et avec 165 Etats membres, 8 autres Etats ayant le statut d'observateur et des bureaux dans plus de 150 pays, l'OIM est dédiée à la promotion de la migration humaine et ordonnée pour le bénéfice de tous. 

L'Organisation s'emploie à ce que les migrations soient gérées humainement et en bon ordre, à promouvoir la coopération internationale sur la scène migratoire, à faciliter la recherche de solutions pratiques aux problèmes migratoires et à offrir une assistance humanitaire aux migrants dans le besoin,  les réfugiés et les déplacés internes.

La Constitution de l'OIM fait le lien entre la migration d'une part et le développement économique, social et culturel d'autre part, ainsi qu'avec le droit à la liberté de mouvement. Ainsi, l'Organisation déploie son action dans les quatre grands domaines suivants, qui constituent les piliers de la gestion des migrations:

  • Migration assistée
  • Migration régulée
  • Migration forcée
  • Migration et développement

Certaines des activités de l'OIM regroupent  la promotion du droit international de la migration, le débat et les orientations politiques, la protection des droits des migrants, la santé dans le contexte migratoire et la dimension sexospécifique de la migration.

OIM au Mali

Présente au Mali depuis 1998, l’OIM fournit une expertise technique et institutionnelle au gouvernement malien dans une variété de domaines liés à la migration en vue de relever les défis de la migration forcée ou irrégulière, de la traite des êtres humains, du trafic illicite de migrants ;  et travaille en coordination avec divers ministères et institutions publiques,  pour répondre aux besoins des populations les plus vulnérables.

La mission de l'OIM au Mali a, de manière significative, augmenté ses opérations suite à la crise en 2012. L'Organisation a accompagné le Gouvernement du Mali à travers plusieurs activités parmi lesquelles nous pouvons noter:

  • la réintégration socioéconomique des ex-combattants en 2004 ;
  • le suivi des mouvements de populations pour la prévention de la transmission de la maladie à virus Ebola
  • le transport des Maliens de la Libye pendant la crise libyenne
  • le retour des Maliens de la République de Centrafrique lors de la crise politique;
  • le renforcement de capacité en gestion de l’ immigration et des frontières ;
  • la construction des postes frontaliers ainsi que la formation des agents de l’immigration ;
  • la formation et l’emploi des jeunes au Nord-Mali ;
  • la création d’activités génératrices de revenus pour les personnes déplacées, rapatriées et les communautés hôtes ;
  • la promotion de la cohésion sociale ;
  • la stabilisation communautaire,
  • le retour et la réintégration des migrants maliens ;
  • le suivi des flux de migrants au Mali.

A travers ses différents projets dans le pays, l'OIM Mali fournit une aide humanitaire à la fois aux migrants internationaux et aux personnes déplacées internes (PDI) et intervention dans les programmes clés suivants :

  • Réponse à l’urgence humanitaire
  • Suivi des Déplacements
  • Assistance en Protection
  • Assistance d’urgence
  • Relèvement précoce et stabilisation communautaire
  • Gestion de la Migration
  • Gestion des frontières
  • Migration et changement climatique

Avec un bureau national à Bamako, l’OIM dispose de trois sous bureaux dans les régions de Tombouctou, Gao et Mopti où se concentrent l’essentiel de ses activités de réhabilitation et de stabilisation communautaire et prévoit pour mai 2017, l'ouverture d'un sous bureau à Kayes.