Gestion de la migration

taiwan

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a pour mandat de contribuer à une gestion humaine et ordonnée des migrations, de promouvoir la coopération internationale en matière migratoire, de faciliter la recherche de solutions pratiques aux problèmes de migration, et enfin de fournir une aide humanitaire aux migrants dans le besoin, qu’il s’agisse de réfugiés, de personnes déplacées ou d’autres personnes déracinées.

La Constitution de l’OIM souligne l’importance du respect du droit à la liberté de mouvement des êtres humains et reconnaît explicitement le lien intrinsèque entre la migration et le développement économique, social et culturel.

Au Mali, la crise multidimensionnelle de 2012 a considérablement impacté la dynamique migratoire du pays. En effet, près d’un demi million de personnes ont été déplacées à l’intérieur du territoire de même que vers les pays limitrophes. En tant que chef de file en matière de migration, l'OIM apporte un appui au gouvernement malien en vue de répondre à la crise migratoire et humanitaire ayant découlé des événements de 2012 à travers le suivi des déplacements des populations et la fourniture d’une assistance en tout genre. 

En coopération avec le Ministère des Maliens de l’Extérieur et le Ministère du Travail, des Affaires Sociales et Humanitaires, l'Organisation accompagne le retour volontaire des migrants en situation de détresse dans les pays d'accueil ou de transit. Cette assistance se traduit en termes de facilitation des formalités de départ, de transport, de soins médicaux et de réinsertion socio-économique.

L’OIM facilite également le regroupement familial des réfugiés rejoignant leurs familles dans un pays tiers, et soutient le retracement familial par la recherche d’informations permettant au migrant  de bénéficier de son droit de regroupement avec sa famille. En outre, l’OIM apporte son assistance aux personnes victimes de traite et aux migrants en détresse identifiés sur le territoire malien.

En collaboration avec l’Ambassade du Canada à Bamako, l’OIM a ouvert en décembre 2011, dans le cadre de ses efforts globaux de facilitation de la migration et de soutien au gouvernement, le centre de réception des demandes de visa pour le Canada (CanVAC) chargé de garantir le traitement précis et efficace des demandes de visa temporaires d’entrée sur le territoire canadien avant transmission pour décision à l’Ambassade du Canada à Dakar. 

Faits et Chiffres

Mouvements et opérations

  • 670 migrants en provenance principalement de Libye (46.7%), du Niger (41.2%) et du Maroc (8.2%) bénéficiaire de l'aide au retour volontaire
  • 223 (214 Maliens) des 670 migrants retournés ont été réintégrés 
  • 9 des 223 migrants retournés ont reçu une assistance afin de rentrer volontairement dans leur pays respectif
  • 106 retournés ont bénéficié d'une formation professionnelle au cours de l'année dans le cadre de l'assistance à la réinsertion

Centre de réception des demandes de visa pour le Canada - CanVac

  • 784 demandes de visas traitées
  • 409 visas visiteurs
  • 334 visas étudiants
  • 1 visa travailleur
  • 5 titres de voyage résidents permanents

*Données au 31 décembre 2016