Press Release —Local mai 12, 2022

Le Mali valide son second rapport sur la mise en œuvre du Pacte mondial pour des migrations, sûres, ordonnées et régulières

Le présidium et les principaux participants à l'atelier de validation ont pris une photo de famille à l'issue de la cérémonie d'ouverture. Photo : OIM/Moussa Tall

Bamako, Mali – Le Mali a validé son second rapport volontaire sur la mise en œuvre du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières, le 6 mai à Bamako, au cours d’un atelier organisé par le Ministère des Maliens Établis à l’Extérieur et de l’Intégration Africaine, avec l’appui de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Conduit par le Ministère des Maliens Établis à l’Extérieur et de l’Intégration Africaine avec le soutien du Réseau des Nations Unies pour les Migrations à travers l’OIM, le second examen volontaire du Mali a eu lieu au cours des mois d’avril et mai 2022, avec la participation de tous les services techniques intervenant dans le domaine de la migration. Le rapport qui sanctionne cet exercice, souligne l’existence au Mali de politiques publiques et d’un environnement qui sont favorables à l’application du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières. Le document note également des progrès dans la réalisation des objectifs du Pacte mondial et aborde les perspectives.

A l’ouverture de l’atelier de validation, M. Mohamed AG ALBACHAR, Chef de Cabinet du Ministère des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine a réaffirmé l’engagement du Mali à favoriser la création d’un cadre pour la mise en œuvre des objectifs du Pacte mondial et à pleinement jouer son rôle de « Pays Champion ».

« Fortement engagée dans la mise en œuvre du Pacte Mondial, la République du Mali, au-delà de l’organisation de plusieurs ateliers sur les 23 objectifs du Pacte Mondial, s’est dotée d’un Plan d’actions national pour sa mise en œuvre. Les 23 objectifs du Pacte Mondial sont en parfaite cohérence avec les objectifs de la Politique Nationale de Migrations (PONAM) », a-t-il déclaré.

Mme. Aminta DICKO, Coordinatrice des Programmes et de la Liaison à l’OIM Mali, est également revenue sur les progrès accomplis par le Mali.

« Parmi les progrès réalisés dans l’atteinte des objectifs du Pacte, nous pouvons citer : la mise à jour du profil des Gouvernances Migratoires du Mali, l’adoption des Mécanismes de Référencement Nationaux pour la protection des migrants les plus vulnérables et les Victimes de Traite, et l’assistance à plus de 18 000 maliens en situation de détresse entre 2019 et 2022. Ceci illustre qu’il y a eu des avancées concrètes à travers tous les 23 objectifs du Pacte », a-t-elle expliqué.

À l’issue des travaux, les participants ont validé le second rapport volontaire du Mali sur le Pacte Mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières, qui révise le premier rapport élaboré en juin 2021. Ce document servira de cadre de référence pour le Mali, en tant que Pays Champion, pendant le Forum International d’Examen des Migrations qui aura lieu du 17 au 20 mai 2022 à New-York, et demeurera après le Forum, un outil de référence pour la gouvernance des migrations.

Ces activités ont été rendues possibles grâce à l’appui financier du Gouvernement du Danemark à travers le projet : « Renforcer la protection des migrants en Afrique de l’Ouest et du Centre par une Gouvernance consolidée des Migrations au Mali et au Niger ». Le Réseau des Nations Unies sur les Migrations, co-présidé par l’OIM et le Bureau du Coordonnateur Résident des Nations Unies au Mali a apporté son appui technique au processus.

Pour plus d’informations, veuillez contacter l'unit Média et Communication de l'OIM Mali. Tél: +223 90 50 00 06.