Press Release —Local novembre 29, 2021

L’OIM lance de Festival International du Film sur la Migration au Mali

L’OIM lance de Festival International du Film sur la Migration au Mali

Mopti (Mali) – L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a lancé la sixième édition du Festival Internationale du Film sur la Migration à la Direction régionale de la protection civile de Mopti le 26 novembre 2021.

Plus de 200 personnes dont des migrants en transit, des représentants des agences des Nations Unies, des Organisations non-gouvernementales et de nombreux jeunes hommes et femmes ont fait le déplacement pour le lancement de cette deuxième édition au Mali, après celle de 2020.

La cérémonie d’ouverture officielle a été présidée par la représentante du Maire de la ville de Mopti, en présence du Commandant de la Direction régionale de la protection civile et de la représentante du Chef de Mission de l’OIM Mali.

Les prestations musicales de l’artiste local Will Prod et d’un groupe de migrants en transit ont laissé place à la projection du film « The Last Shelter » du réalisateur Ousmane SAMASSEKOU. Ce film documentaire a été tourné dans la ville malienne de Gao, devenue depuis des décennies, à cause de sa situation géographique, un havre de paix pour les voyageurs africains. C'est dans cette ville, aux portes   du Sahel, que se trouve la Maison des migrants, qui accueille chaque année des milliers de personnes de manière temporaire. Des personnes pleines d'espoir, qui sont en route pour l'Europe croisant des personnes qui reviennent avec des rêves brisés.

« J’ai tourné ce film pour montrer de manière digne, le courage et la résilience dont font peuvent les migrants qui sont à la recherche de l’eldorado. Mon film est un message d’espoir et une invitation à lutter contre toute forme de stigmatisation à l’endroit des personnes qui décident de partir », a dit le réalisateur Ousmane SAMASSEKOU à la fin de la projection.

« Au nom du Chef de Mission de l'OIM Mali que je représente aujourd’hui, j’aimerais féliciter le réalisateur pour la qualité de son film qui rappelle les défis que pose la migration et la nécessité d’y trouver des solutions. Je réitère l'engagement de l'OIM à poursuivre ses efforts en faveur de l'assistance et de la protection des migrants en situation de vulnérabilité », a déclaré Laura D'ELSA, Coordonnatrice de l'Unité Protection de l’OIM Mali.

La 6e édition du Festival a débuté cette année dans le monde le 24 novembre et prendra fin le 18 décembre, date de la célébration de la Journée internationale du Migrant. Au Mali, en plus du lancement à Mopti, sept autres projections sont prévues dont quatre à Bamako, une à Kayes, une à Tombouctou et une à Gao le 17 décembre qui clôturera le festival..

Au cours du Festival, le public pourra découvrir deux autres films. Il s’agit de « Agadez Tagadez », un film documentaire du réalisateur belge Morgane WIRTZ et « Stay up », un court-métrage de la réalisatrice burkinabè Aissata OUARMA abordant le thème de la violence basée sur le genre et la migration.

Créé en 2016 par l’OIM, le Festival a pour objectif d’utiliser les films comme outils pédagogiques, pour influencer les perceptions sur la migration, en attirant l’attention sur des questions sociales particulières et en créant des espaces sûrs pour une interaction et un débat respectueux. Le Festival Internationale du Film sur la Migration est financé au Mali par l’Union européenne.

Pour plus d'informations, veuillez contacter l’Unité Média et Communication de l’OIM Mali, Tél : +223 92 40 49 21, Email : allmalimediacom@iom.int