MÉCANISME DE RÉFÉRENCEMENT NATIONAL POUR LES MIGRANTS LES PLUS VULNÉRABLES (MALI)

MÉCANISME DE RÉFÉRENCEMENT NATIONAL POUR LES MIGRANTS LES PLUS VULNÉRABLES (MALI)

Les vulnérabilités auxquelles sont confrontées les différentes catégories de migrants dans le processus de migration sont souvent complexes et ne peuvent être traitées par un seul acteur. La coopération entre les ministères, directions gouvernementales, acteurs de la société civile est cruciale pour assister, de manière systématique et holistique, les migrants les plus vulnérables.

Le concept de mécanisme de référencement national (MRN) désigne le mécanisme de coopération par lequel les représentants de l’État remplissent leurs obligations de protection et de promotion des droits fondamentaux des migrants les plus vulnérables, grâce à un partenariat stratégique et opérationnel avec les acteurs de la société civile, les autorités administratives et coutumières – en renvoyant efficacement les cas de migrants identifiés vers les acteurs compétents.

Le référencement peut se faire vers des services tels que la santé, les activités psychosociales, les services de protection, l’éducation, l’hébergement, l’assistance matérielle ou financière, etc. L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) s’est engagée à appuyer le Gouvernement du Mali dans l’élaboration d’un Mécanisme de Référencement National (MRN) pour la protection des migrants les plus vulnérables, maliens et étrangers. Ce projet s’inscrit dans l’initiative conjointe pour la protection et la réintégration des migrants au Mali, mis en œuvre par l’OIM et financé par l’Union européenne.

Ce MRN est par ailleurs aligné avec les objectifs de la Politique Nationale des Migrations (PONAM) adoptée en septembre 2014 et du Cadre Stratégique pour la Relance Economique et le Développement Durable (CREDD 2019-2023, objectif 5.5.3).

Enable Banner Slider
Désactivé
Sidebar Paragraph